Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Agrile du frêne : l’offensive de la dernière chance


24 mai 2018
Par La Presse
Crédit : La Presse

L’infestation de l’agrile du frêne s’étendant désormais à l’ensemble de l’île, Montréal lance une offensive de la dernière chance pour sauver les arbres pouvant encore être protégés. L’administration Plante doublera les subventions accordées aux propriétaires afin d’inciter le plus de Montréalais possible à s’en prévaloir.

L’année 2018 sera charnière dans la lutte contre l’agrile du frêne, cet insecte qui tue ce type d’arbres en quelques années. «Après 2018, tous les arbres qui auraient pu être préservés vont l’avoir attrapé», dit Luc Ferrandez, élu responsable du développement durable.

Lors de la prochaine séance du conseil municipal, les élus montréalais seront donc appelés à voter des bonifications au programme d’aide aux propriétaires désirant faire traiter un arbre contre l’agrile du frêne, mis en place l’été dernier. Si les changements sont adoptés, les subventions seront doublées à compter du 25 juin, passant d’un plafond de 2000 $ à 4000 $. La Ville couvrira ainsi au minimum 66% du coût des traitements – aide pouvant aller jusqu’à la totalité -, alors que l’ancienne mouture couvrait 50% de la facture.

Advertisment

L’administration Plante dit faire ce changement pour tenter de convaincre un maximum de Montréalais de sauver les arbres qui peuvent encore être protégés. Jusqu’à présent, à peine 11 000 frênes sur des terrains privés ont été traités, contre 95 000 sur des terrains publics. «C’est peu», constate Luc Ferrandez. 

Lire la suite