Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
55 M$ pour l’utilisation du bois dans la construction


11 février 2022
Par Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs

Afin d’atteindre les objectifs énoncés dans la Politique d’intégration du bois dans la construction lancée en décembre 2020, le gouvernement du Québec annonce qu’il consacrera 54,62 M$ au Plan de mise en œuvre 2021-2026. Ces investissements ont pour but notamment d’augmenter l’utilisation du bois dans la construction en vue de favoriser le développement durable de toutes les régions du Québec et de réduire l’empreinte carbone des bâtiments.

Le Plan de mise en œuvre de la Politique compte 18 mesures pour assurer l’intégration optimale du bois dans les bâtiments et ouvrages de génie civil publics, parapublics et privés. Il couvre autant le secteur de la construction résidentielle que celui de la construction non résidentielle. Il se décline en cinq axes, soit :

  • Engagement gouvernemental à l’exemplarité;
  • Réglementation;
  • Recherche et innovation;
  • Formation et soutien technique;
  • Rayonnement.

Le gouvernement du Québec dynamise ainsi l’industrie québécoise des produits forestiers et contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre du secteur de la construction, tout en favorisant le bien-être des occupants. Qui plus est, les retombées pourront se traduire, entre autres, par une formation accrue des professionnels et des technologues de la construction, par l’ouverture de nouveaux marchés et par la création et la consolidation d’emplois ici même, au Québec.

Advertisement

Le Plan de mise en œuvre de la Politique comprend des cibles minimales d’utilisation du bois dans la construction afin d’accélérer la construction en bois de bâtiments et d’ouvrages de génie civil publics, parapublics et privés financés par le gouvernement.

L’expertise que la mise en œuvre de ces mesures permettra de développer de même que les bâtiments en bois qui en résulteront seront d’importants symboles et des gages de réussite de l’industrie québécoise de la construction en bois.

Programme d’innovation en construction bois
Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs ainsi que le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques soulignent la mise en place, en septembre 2021, du Programme d’innovation en construction bois, l’une des mesures phares du Plan de mise en œuvre de la Politique. Il s’agit d’une suite logique du Programme de vitrine technologique pour les bâtiments et les solutions innovantes en bois. Celui-ci permet de soutenir notamment la conception de bâtiments ou d’ouvrages de génie civil en bois comportant une innovation, mais aussi la réalisation de vitrines technologiques démontrant la faisabilité d’une nouveauté en lien avec l’utilisation du bois.

Ce programme, en vigueur jusqu’au 31 mars 2024, est doté d’un budget de 15,7 M$ dans le cadre du Plan de mise en œuvre 2021-2026 du Plan pour une économie verte 2030. Il répond à la mesure 1.7.2, qui vise à favoriser l’utilisation de matériaux de construction écoénergétiques et à faible empreinte carbone.

Citations :

« Avec le Plan de mise en œuvre 2021-2026 de la Politique d’intégration du bois dans la construction, le Québec se donne les moyens pour faire valoir les nombreux avantages sociaux, économiques et environnementaux que procure l’utilisation du bois. En intensifiant l’usage du bois dans la construction, nous réduisons l’empreinte carbone des bâtiments et renforçons la lutte contre les changements climatiques. Mais aussi nous attribuons au secteur forestier un rôle essentiel dans la relance économique. »

M. Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec

« Je suis très fier de cette orientation de notre gouvernement. Étant de source renouvelable et recyclable, en plus d’exiger peu d’énergies fossiles pour sa fabrication et son utilisation, le bois est un matériau reconnu pour réduire les émissions de gaz à effet de serre lorsqu’il remplace d’autres matériaux dont l’empreinte carbone est plus élevée. »

M. Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval

Faits saillants :

L’utilisation du bois dans la construction est en croissance et sa contribution à la lutte contre les changements climatiques est reconnue. Choisir le bois comme matériau de construction, c’est utiliser une ressource locale, durable et renouvelable dont l’analyse du cycle de vie démontre une performance environnementale avantageuse.

La Politique d’intégration du bois dans la construction repose sur cinq principes fondamentaux :

  • favoriser le développement économique du Québec;
  • contribuer à la lutte contre les changements climatiques;
  • assurer la sécurité et favoriser le bien-être des occupants;
  • miser sur l’acquisition de connaissances;
  • démontrer les bénéfices du bois.