Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
4,8 M$ consacrés à la recherche externe en aménagement durable des forêts


2 septembre 2021
Par MFFP

Afin d’augmenter la capacité de recherche en sylviculture et en aménagement durable des forêts ainsi que de favoriser le développement de nouvelles connaissances, le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec, M. Pierre Dufour, annonce qu’une enveloppe de 4,8 M$ sur deux ans sera consacrée à la recherche externe dans les différentes régions du Québec.

À raison de 2,4 M$ pour chacune des années financières 2021-2022 et 2022-2023, ce financement permettra le démarrage d’une dizaine de projets de recherche qui seront sélectionnés dans le cadre d’un processus d’appels de projets annuel. Ce sont autant d’initiatives qui répondront aux demandes en recherche forestière, mises à jour périodiquement en fonction des besoins du Ministère et des praticiens. Le recours à des appels à projets permettra de bénéficier d’une expertise élargie et répartie dans toutes les régions du Québec puisque l’ensemble des universités et centres collégiaux de transfert de technologies (CCTT) seront invités à proposer des projets. Le premier appel à projets sera lancé cet automne.

Cette annonce répond également à une préoccupation des chercheurs universitaires qui souhaitaient une prévisibilité dans le financement des projets de recherche afin de favoriser le recrutement d’étudiantsdiplômés. De plus, afin de répondre sans délai à de nouveaux besoins de connaissances, le Ministère pourra également octroyer directement, à des partenaires externes, certains contrats de recherche et d’acquisition de connaissances.

Advertisement

Depuis 2019, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a consacré plus de 15 M$ au financement de projets d’acquisition de connaissances par des partenaires externes. De cette somme, le tiers est en lien avec la contribution du secteur forestier à l’atténuation des effets des changements climatiques.

Citation :

« Le développement des connaissances s’avère un enjeu de première importance lorsqu’il s’agit de la protection de nos forêts. Avec les changements climatiques, les ravages de la TBE et les feux de forêt que l’on voit à travers le monde, l’annonce d’aujourd’hui représente un pas important qui s’inscrit dans notre volonté de préserver notre patrimoine naturel collectif. Mais surtout, elle permettra la poursuite de partenariats essentiels avec nos institutions d’enseignement, d’où émergent les talents d’aujourd’hui et de demain. »
M. Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec

Faits saillants :

  • Dans le cadre du Carrefour Forêts 2019, le ministre Pierre Dufour a annoncé une série de contrats de recherche externes à cinq universités, à raison de 500 000 $/an par université, soit 5 M$ sur deux ans, pour des projets à réaliser entre 2019 et 2024. De plus, une enveloppe de 1 M$ s’ajoutait pour des projets d’essais et expérimentations réalisés par des CCTT.
  • Dans le Plan budgétaire du Québec 2019-2020, un financement de 5 M$ a été octroyé au Ministère afin de développer des connaissances additionnelles sur la contribution du secteur forestier à l’atténuation des effets des changements climatiques.