Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
411 600 $ du FRQNT pour 4 professeurs de l’UQAT pour répondre aux besoins de l’industrie minière et forestière


17 octobre 2018
Par Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

Quatre professeurs de l’Institut de recherche en mines et en environnement (IRME), de l’École de génie et de l’Institut de recherche sur les forêts (IRF) de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) ont obtenu 411 600 $ en subventions des différents programmes du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies.

324 000 $ du programme Projet de recherche en équipe
Deux subventions du programme Projet de recherche en équipe furent accordées à des professeurs de l’UQAT. Ce programme vise notamment à promouvoir le regroupement de chercheurs possédant les expertises complémentaires nécessaires à la réalisation d’un projet de recherche.

La professeure à l’IRME, Li Zhen Cheng a reçu une subvention de 162 000 $ pour son étude Nouvel outil de classification et d’extraction d’information géo-environnementale basé sur une étude multidisciplinaire. Avec la collaboration des professeurs Michel Jébrak de l’UQAM, ainsi qu’Isabelle Demers et Carmen Mihaela Neculita de l’UQAT, de l’industrie et des organismes gouvernementaux, cette recherche vise à offrir un outil novateur pour améliorer la performance des méthodes de prédiction du potentiel minéral en tenant compte des défis environnementaux.

Advertisment

Mourad Nedil, professeur à l’École de génie, a obtenu 162 000 $ pour son projet Conception et réalisation de nouvelles classes d’antennes corporelles flexibles pour les applications sans fil dans les mines souterraines, dont l’objectif est d’optimiser les technologies sans fil dans les mines souterraines. L’étude vise à offrir aux compagnies minières une technologie faisant face aux défis des mines souterraines (inondation, chaleur, risque d’éboulement, etc.) permettant ainsi d’augmenter la productivité, de réduire les coûts opérationnels et d’assurer un milieu sécuritaire au personnel. Cette recherche se fera en collaboration avec le professeur Fouad Erchiqui de l’UQAT et le professeur Larbi Talbi de l’Université du Québec en Outaouais.

57 700 $ du programme Établissement de nouveaux chercheurs universitaires
Le programme Établissement de nouveaux chercheurs universitaires a notamment comme objectif de contribuer à assurer la relève scientifique œuvrant dans les milieux de la recherche et de l’enseignement universitaire.

Pour son étude Contribution relative des facteurs d’habitats et de la mixité des essences forestières sur la dynamique de régénération post-récolte en forêt mixte Benoit Lafleur, professeur à l’IRF, a obtenu 57 700 $. Sa recherche vise à développer des pratiques sylvicoles adaptées aux peuplements mixtes, qui se veulent plus productifs et plus résilients face aux changements climatiques que les forêts composées d’une seule essence d’arbres.

Programme Samuel-De Champlain – CFQCU / volet Recherche
Le programme Samuel-De Champlain a pour objectifs de contribuer à l’excellence de la coopération universitaire et scientifique franco-québécoise, à son développement et à sa diffusion.

S’appuyant sur l’expertise complémentaire de chercheurs de l’Université Toulouse III – Paul Sabatier et de l’UQAT, le professeur à l’IRF Philippe Marchand et la professeure Mélanie Roy de l’Université Paul Sabatier ont obtenu une subvention de 29 900 $ pour leur étude Importance des réseaux mycorhiziens et des liens racinaires pour l’établissement d’espèces forestières sur un nouveau site. Ce projet vise à tester l’hypothèse que la symbiose entre les racines des arbres et différentes espèces de champignons facilite l’établissement (croissance et survie) des semis sur un ancien parc à résidus miniers en forêt boréale. À plus long terme, cette recherche permettra de mieux gérer l’arrivée de nouvelles espèces dans les sites dégradés, particulièrement dans les régions nordiques.