Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
La forêt : une industrie d’avenir


22 avril 2021
Par Informe Affaires

Investir en forêt, c’est investir pour l’avenir, dans une industrie renouvelable où l’économie circulaire est prépondérante, croit Pascal Cloutier, président d’Alliance Forêt Boréale (AFB), organisme regroupant les communautés forestières du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord qui a pour but de promouvoir le développement lié à l’exploitation durable de la forêt boréale.

M. Cloutier, qui est également maire de Dolbeau-Mistassini, rappelle d’abord que l’exploitation de la ressource forestière s’est d’ailleurs considérablement améliorée depuis 20 ans et que les coupes à blanc, c’est fini. Les contrôles sont devenus très présents en forêt. « Il y a des normes très strictes et ils doivent les respecter. Ce n’est pas vrai que l es entrepreneurs arrivent dans le bois et font n’importe quoi. Les techniciens qui opèrent ces machines-là, ce sont des gens responsables. Ils en vivent et ils veulent la préserver », affirme-t-il, soulignant que seulement 1 % des forêts québécoises sont sous exploitation.

Le Québec, un exemple mondial

Advertisement

Selon lui, le Québec est en avance dans la façon dont il réalise ses opérations forestières. Celles-ci sont surveillées et encadrées, ce qui en fait un exemple au niveau mondial. Du travail reste toutefois à faire afin de rétablir certains faits dans l’opinion publique, une tâche à laquelle œuvre aussi Alliance Forêt Boréale, par le biais de communiqués et de prises de position notamment. M. Cloutier mentionne aussi le travail en ce sens du Collectif pour une forêt durable du Québec, qui regroupe 60 partenaires, dont Emmanuel Bilodeau est le porte-parole.

Lire la suite