Opérations Forestières

En vedette Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Étoile de la semaine : Jonathan Simard


4 novembre 2020
Par Guillaume Roy

L’entrepreneur tout-terrain
Jonathan Simard, 26 ans
Foresterie Jonathan Simard, Baie-Comeau

Âgé d’à peine 26 ans, Jonathan Simard est déjà à la tête d’une entreprise forestière qui compte 7 machines, dont trois abatteuses (deux multis et une tête à scie), deux transporteurs et deux excavatrices.

Jonathan a commencé à travailler pour son père, un entrepreneur forestier sur des lots privés, à l’âge de 14 ans, avant de faire le saut sur l’abatteuse à 15 ans. Même s’il adorait le travail en forêt, il a tout de même décidé de continuer ses études en génie civil au Cégep. Mais après un an, il a réalisé que le travail de bureau n’était pas pour lui, et il est allé compléter un diplôme d’étude professionnelle eu CFP de Forestville en voirie forestière. Il retourne ensuite travailler avec son père, mais il se rend rapidement compte qu’il n’a pas la même vision entrepreneuriale que le paternel et dès l’âge de 20 ans, il fait le grand saut en lançant Foresterie Jonathan Simard.

Advertisment

Basé sur la Côte-Nord, à Baie-Comeau, le jeune entrepreneur a réussi ce tour de force sans travailler avec les scieurs de la région.  « J’ai voulu me démarquer en offrant un service clé en main pour la récolte en forêt privée, mais aussi pour la correction de chemins, et pour les contrats spécialisés de déboisement, notamment pour les mines et les lignes électriques », remarque l’homme qui embauche sept personnes.

En ce moment, il travaille notamment sur le contrat de déboisement de la ligne électrique Micoua-Saguenay. « J’aime ce que je fais, parce que je ne suis pas dépendant de personne », dit-il, tout en ajoutant qu’il est ouvert à travailler aussi en forêt publique si l’opportunité s’offre à lui.


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*