Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
1,1 M$ pour la Forêt modèle de Prince Albert

L'investissement contribuera au renforcement des capacités et à l'amélioration de la productivité dans le secteur forestier du Nord de la Saskatchewan en vue d'aider les entreprises à tirer parti des marchés d'exportation florissants.


30 juillet 2014
Par Gouvernement du Canada

30 juillet 2014 – Le gouvernement canadien investi 1,1 million de dollars dans les activités de la Prince Albert Model Forest Association (PAMF).

Avec l’aide de son partenaire de prestation de services, FPInnovations, la PAMF conseillera les entreprises forestières du Nord de la Saskatchewan, en particulier celles appartenant aux Premières Nations et aux Métis. L’objectif est de permettre à ces entreprises d’améliorer leur gestion et leurs pratiques commerciales, de réviser leurs gammes de produits et d’intensifier leurs activités de marketing en vue d’être prêtes à pénétrer de nouveaux marchés d’exportation internationaux. « La Forêt modèle de Prince Albert a pour objectif d’aider les collectivités à assurer leur pérennité par l’intermédiaire de ce type de programme. En tant qu’association de partenariat sans but lucratif, nous dépendons entièrement du financement extérieur pour accomplir notre mission. Nous sommes reconnaissants à Diversification de l’économie de l’Ouest Canada de nous avoir donné la possibilité de travailler avec FPInnovations et d’autres partenaires pour soutenir cette initiative », souligne Mark Johnston, président de la Prince Albert Model Forest Association.

Les entreprises forestières du Nord de la Saskatchewan recevront aussi un soutien technique individualisé dans la production de produits d’une plus grande valeur destinés à faire augmenter les ventes nationales et internationales. FPInnovations aidera aussi les entreprises à commercialiser professionnellement leurs produits dans les foires commerciales internationales.

Advertisment

« Notre gouvernement s’est engagé à trouver de nouveaux marchés d’exportation pour les produits forestiers de la Saskatchewan et du Canada. Le projet contribue à cet objectif, tout en renforçant la compétitivité des PME de la Saskatchewan et en créant des possibilités d’emploi et de développement économique à long terme pour les Premières Nations et les Métis « , mentionne Michelle Rempel, ministre d’Etat chargée de la Diversification de l’économie de l’Ouest canadien

« La foresterie est un élément clé de l’économie de la province et une source importante d’emplois et d’entrepreneuriat pour les Premières Nations et les Métis. Comptant sept scieries en Saskatchewan, l’industrie a jugé que le moment était opportun de commencer à diversifier les activités en vue de répondre à la demande mondiale en nouveaux produits forestiers. Cet investissement aidera nos entreprises du Nord à exploiter des marchés émergents, à créer des emplois et à contribuer à une croissance économique durable », a pour sa part expliqué Fred Bradshaw, secrétaire parlementaire du ministre de l’Environnement.

Faits en bref

— Les forêts d’intérêt commercial représentent 23 p. 100 de la superficie de la Saskatchewan.
— Le secteur forestier de la Saskatchewan génère plus d’un milliard de dollars de ventes annuelles et crée environ 5 000 emplois directs dans des conditions normales de marché.
— La foresterie est le deuxième plus important moteur économique de la Saskatchewan. Les Premières Nations et les Métis représentent plus de 15 p. 100 de la main-d’oeuvre – le plus gros pourcentage de citoyens autochtones travaillant dans le secteur forestier au Canada.