Plaidoyer pour une culture sylvicole

L'Avantage
Février 16, 2017
Écrit par L'Avantage
La Fédération des producteurs forestiers du Québec s’est présentée, mercredi, devant la Commission de l’aménagement du territoire pour défendre l’importance d’une intervention municipale qui favorise le développement d’une culture sylvicole chez les 134 000 propriétaires forestiers québécois.

Deux mesures sont proposées aux parlementaires : l’établissement d’une réglementation sur la protection du couvert forestier à l’échelle de la MRC pour mieux favoriser le dialogue entre les élus municipaux et les acteurs du secteur forestier, et la création d’une catégorie d’évaluation et de taxation municipale spécifique pour les boisés sous aménagement forestier.

« L’expérience des 20 dernières années montre que les réglementations sur la protection du couvert forestier adoptées à l’échelle du territoire de la MRC favorisent davantage la conciliation entre la vocation de production des terres et la protection des paysages forestiers, que celles adoptées à l’échelle de la municipalité locale », mentionne Pierre-Maurice Gagnon, président de la Fédération des producteurs forestiers du Québec. « De plus, les municipalités n’ont actuellement pas la possibilité de taxer différemment les boisés sous aménagement de ceux qui ne le sont pas, ce qui nous prive d’un levier pour encourager la sylviculture », ajoute-t-il.

Lire la suite

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires