L'industrie forestière doit se réinventer

Le Journal de Québec
Février 16, 2017
Écrit par Le Journal de Québec
L'industrie forestière québécoise doit se réinventer afin d'assurer sa relance. Le ministre des Forêts, Luc Blanchette, qui était de passage à Rimouski lundi, convient toutefois que la tâche sera ardue.

Au début des années 2000, la forêt procurait du travail à 94 000 Québécois. Une décennie plus tard, ce nombre a presque fondu de moitié. En effet, 57 800 personnes œuvrent aujourd'hui dans l'industrie forestière. Au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et sur la Côte-Nord, la forêt fait travailler un peu plus de 9000 personnes.

«Il faut mobiliser l’industrie. C’est vraiment le maître mot. Il faut amener l’industrie forestière ailleurs, et quoi de mieux que moderniser, innover, adapter, etc.» affirme le ministre.

Lire la suite

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires